Soeurs Siamoises

16 novembre 2009

Déménagement

Chers tous,

Les soeurs siamoises se séparent.

Hoshi-chan s'établit sur le blog Curiouser and curiouser sous le pseudonyme Peppermint Coffee.

Bloodberry Jam, de son côté, part s'installer sur Là-Bas.

Ces deux nouveaux blogs sont en cours de construction, merci de votre patience.

A bientôt !

Bloodberry Jam & Hoshi-chan.

Posté par soeurs siamoises à 04:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]


15 novembre 2009

Ophelia

By Bloodberry Jam

"There's fennel for you, and columbines:
there's rue for you; and here's some for me:
we may call it herb-grace o' Sundays:
O you must wear your rue with a difference.
There's a daisy:
I would give you some violets,
but they withered all when my father died:
they say he made a good end. "

Hamlet, Shakespeare

Bien que ce discours d'Ophelia nous semble aujourd'hui pur produit de sa folie doucereuse, certains affirment qu' il s'agit là de la preuve que la jeune fille n'ignore pas qu'Hamlet, son amant, est l'assassin de son père. En effet, si le langage des fleurs est aujourd'hui méconnu de la majorité, il n'en était pas de même du temps de Shakespeare.

Le fenouil ("fennel") était en effet symbole de fausse flatterie et d'hypocrisie, référence, probablement, au fait qu'Hamlet ait violemment repoussé Ophelia dans une scène précédente alors qu'il l'avait courtisée. De même, l'ancolie ("columbine") était associée à l'ingratitude, et la rue ("rue") au repentir; voilà qui exprime clairement la trahison dont elle pense que son père a été victime. La marguerite ("daisy"), seule ("There's a daisy") symbole d'innocence et du pureté, fait tache dans ce bouquet de fleurs aux connotations négatives, à l'image d'Ophelia dans le monde corrompu de la pièce. Pour finir, la jeune fille explique que les violettes ("violets"), fleurs représentant la loyauté, sont mortes avec son père. Ce discours au premier abord insensé pourrait donc être l'expression d'une trahison. Il y aurait-il un aspect méthodique dans cette folie ?

Plus que les côtés "personnage tragique" et "noyée" auxquels on l'assimile souvent, c'est cela qui me fascine dans le personnage d'Ophelia: cet aspect contemplatif, un peu elfique, à la fois innocent et terriblement accusateur. Etant en grande phase de "on jette tout et on recommence",  je recycle mes poupées, et en profite pour incarner (implastiquer?) Ophelia, chose que j'avais envie de faire depuis longtemps. Je compte m'inspirer de cette atmosphère féérique et onirique qu'elle transporte au travers de la pièce tout en respectant le tragique du personnage, en utilisant à mon tour le langage des fleurs en photo afin de crypter des bouts de son histoire.

C'est Heidi, ma Pullip Anne Shirley, qui s'y collera. Elle n'aura pas à subir de ravalement de façade dans la mesure où son maquillage simple et ses taches de rousseur me semblent aller au personnage. Cela dit, elle attend une nouvelle wig et de beaux yeux vitreux.

wigophelia

eyesophelia

Je pense rester dans une vision très colorée du personnage à l'opposé d'une vision ultra-tragique à la Millais -du moins graphiquement- dans la mesure où sa folie a, selon moi, quelque chose de vif, de joyeux même. Je compte également moderniser un peu le tout.

Posté par soeurs siamoises à 06:12 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

07 novembre 2009

Suzie Blue

By Hoshi-Chan

Voici deux photos de ma petite Suzie Blue, Pullip Véritas rewiggée par Luts.

21_octobre_2009_014

21_octobre_2009_021

Posté par soeurs siamoises à 16:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

25 octobre 2009

Damages

By Bloodberry Jam

damagesdip1

Posté par soeurs siamoises à 01:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

17 octobre 2009

What happened in the Gingerbread House ?

By Bloodberry Jam

club_photo_theme_1_routine

Devinez.

Posté par soeurs siamoises à 22:22 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,


19 septembre 2009

Genèse de l'automate / Jour 2

By Bloodberry Jam

Yo,

L'automate avance petit à petit. Post étape maquillage, je lui ai collé ses mouvements d'horlogerie au niveau du visage et du torse. Ne restent plus que le bras, et les yeux/wig/vêtements.

automateday3_007

Et un gros plan sur le maquillage de la demoiselle, que j'ai choisi de réaliser assez simple et naturel, sans valises/containers/camions de livraison sous les yeux, contrairement à mon habitude, afin de créer un contraste entre sa nature "bionique" et son "humanité":

automateday2_007

J'espère qu'elle vous plaira !

Posté par soeurs siamoises à 03:31 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

05 septembre 2009

Genèse de l'automate / Jour 1

By Bloodberry Jam

Je m'attèle à la création d'une BJD automate/steampunk sur modèle mini Riz de chez Planetdoll. Ce petit machin d'un beau blanc décapé ne mesure qu'une trentaine de centimètres, donc bien que je réalise une économie non négligeable sur les parties mécaniques, la tâche est ardue.

Insertion de parties métalliques dans un corps de BJD

1. Histoire d'avoir un aperçu de l'organisation des pièces sur le corps (mouvements d'horlogerie achetés par lots sur un célèbre site de vente aux enchères en ligne), on colle le tout à la patafix en faisant gentiment abstraction du côté "j'ai des appendices métalliques bizarres qui me poussent sur le corps" dans la mesure où l'on creusera la résine par la suite. Si la pièce n'épouse pas bien la forme du corps, méthode barbare, on tord le tout à la pince.

automateprogression_022automateprogression_026automateprogression_037

2. On trace ensuite avec précision au crayon à papier le contour des parties "mécaniques" de la poupée, et l'on retire les pièces.

3. On creuse la résine avec un Dremmel (outil de ponçage à), en utilisant une tête rotative pointue pour les bords et les angles, puis une tête rotative ronde pour l'intérieur de la forme. Toutes les pièces n'ont pas la même épaisseur, par conséquent il faut creuser à différents niveaux en fonction de la pièce posée  à cet endroit. Voici ce que cela donne sur le torse, creusé aujourd'hui (le reste attendra parce que l'overdose de poussière de résine est proche).

automateprogression_039

Et avec les pièces placées dans les creux (le tout n'est pas encore collé, et les "blancs" seront comblés par de très petits rouages que je n'ai pas encore placés de peur d'en engluer les dents dans la patafix)

automateprogression_041

A suivre.

Posté par soeurs siamoises à 22:55 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

03 septembre 2009

You are the moon

By Bloodberry Jam

youarethemoon2_007

"Shadows all around you as you surface from the dark
Emerging from the gentle grip of night's unfolding arms
Darkness, darkness everywhere, do you feel all alone?
The subtle grace of gravity, the heavy weight of stone

You don't see what you possess, a beauty calm and clear
It floods the sky and blurs the darkness like a chandelier
All the light that you possess is skewed by lakes and seas
The shattered surface, so imperfect, is all that you believe

I will bring a mirror, so silver, so exact
So precise and so pristine, a perfect pane of glass
I will set the mirror up to face the blackened sky
You will see your beauty every moment that you rise"

You are the moon
The Hush Sound

Posté par soeurs siamoises à 04:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

31 août 2009

Chloé

By Hoshi-Chan

Hier, ma mère et moi avons mis du MSC sur le faceplate de Chloé, ma Blythe Heather Sky, pour qu'elle est le visage plus mat. Voici quelques photos de ma petite.

31aout2009_1_008

31aout2009_1_017

31aout2009_1_023

Posté par soeurs siamoises à 21:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 juin 2009

Let the right one in

By Bloodberry Jam

Ce petit diptyque ne présentera probablement aucun intérêt pour ceux qui n'auraient pas vu Let the right one in (Morse en français), si ce n'est celui d'offrir un gros plan du maquillage de Lulu. En effet, je n'ai absolument pas pris ces photos pour des raisons esthétiques: ce diptyque m'a en quelque sorte servi de table de dissection. Je l'ai réalisé en réfléchissant à tous les éléments visuels et émotionnels qui m'avaient marqués dans le film en les exagérant au maximum pour m'approprier ce qui me fascinait tant à son propos. Maintenant que c'est chose faite, j'ai l'impression que je l'ai "ingéré" et que je peux passer à autre chose. A ceux  qui ne l'ont pas vu, donc, je ne saurais que chaudement recommander ce film.

lethterightonein

.ditpychltroi

Posté par soeurs siamoises à 05:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,